Visite du lac Titicaca

Publié le : 30 octobre 20206 mins de lecture

Visiter le lac Titicaca est une belle opportunité de découvrir un des plus hauts lacs navigables sur la planète, le plus grand lac d’Amérique du Sud, en volume et en longueur, et la frontière naturelle entre les territoires boliviens et péruviens. Cette escapade offre aussi la possibilité d’explorer quelques îles regorgeant d’attraits innombrables et des villages flottants exceptionnels.

Puno, un incontournable avant la visite du lac Titicaca

Le temps d’une journée découverte au lac Titicaca, Puno est un passage obligé. En effet, cette ville constitue le point de départ pour une visite du lac. Il s’agit d’une ville assez dynamique qui est localisée à une altitude de 3 800 mètres. Même si elle ne permet pas une visite insolite, cet endroit procure aux voyageurs une ambiance à la fois urbaine et dépaysante qu’il ne faut pas manquer. Durant la journée, les voyageurs peuvent visiter des places historiques comme la place d’Armes, la cathédrale de Puno, le marché sur Jiron Lima, le musée Carlos Dreyer ou encore la ferme d’alpagas et de lama. Tandis que dans la soirée, l’avenue principale de cette ville est extrêmement animée. Ceux qui sont à la recherche d’une vie urbaine avec des boutiques, des bars et des restaurants s’y plairont. Pour avoir une idée sur le circuit à suivre après un passage dans le lac Titicaca, voir sur www.ideesvoyages.fr.

À explorer aussi : Les endroits à ne pas rater lors d'un voyage à Naples

Découvrir des îles artificielles uniques au monde

Une exploration du lac Titicaca est aussi une occasion unique de découvrir des îles artificielles sans pareilles. On compte, par exemple, les fameuses îles flottantes Uros qui parsèment le lac, et situées en face de la ville de Puno. Elles ont été construites en bambou par le peuple des hauts plateaux andins ou les Uros. Ces îles sont également constituées de couche de roseaux de 3 m d’épaisseur qui peuvent durer 50 à 60 ans. Pour visiter ces îles exceptionnelles, il faut compter au moins une demi-journée. Sur les lieux, il est aussi envisageable de trouver des objets artisanaux. Pour enrichir la découverte du lac Titicaca, les bourlingueurs peuvent aller plus loin pour explorer les îles artificielles de Titinos. Ces dernières sont aussi construites en bambou, mais elles ont un caractère plus authentique en raison de leur éloignement.

À parcourir aussi : Comment et pourqupo visiter l'Etna ?

Rencontrer les habitants sur les îles Taquile et Amantani

La visite du lac Titicaca lors d’un Voyage au Pérou ne se limite pas à la découverte des îles Uros. Il y a aussi d’autres îles qui méritent un détour. L’île Taquile est, par exemple, une destination idéale pour ceux qui veulent coupler la visite du lac avec une randonnée à pied. Ce bout de terre se localise à environ trois heures de Puno. Une fois arrivés sur les lieux, les globe-trotters devront marcher environ une heure pour atteindre le cœur du village situé sur les hauteurs. C’est l’endroit qui renferme tout le charme de l’île. Là-bas, ils pourront rencontrer les habitants avec leurs costumes traditionnels. À titre d’information, sur cette île, les hommes font du tricotage, tandis que les femmes filent. En outre, l’île d’Amantani est aussi une île qui constitue une halte exceptionnelle pendant la visite du lac Titicaca. Cette destination fera le bonheur des bourlingueurs qui aiment allier voyage de découverte naturelle et culturelle. Les attractions de ce lieu peuvent se découvrir en deux jours, entre autres, les paysages spectaculaires, le fameux coucher de soleil et les vestiges de temples. Pour l’hébergement, il est envisageable de se loger chez l’habitant tout en profitant d’un confort rustique. Pour finir la visite des îles, les voyageurs ne devront pas manquer la presqu’île de Capachica avec son petit village de Liachon qui borde le lac Titicaca. Moins fréquenté, ce bout de terre permet de découvrir le lac d’un autre angle. Ici, les visiteurs peuvent louer des kayaks se balader dans cette étendue d’eau.

Conseils pour enrichir la visite du lac Titicaca

Pour apprécier la visite du lac Titicaca, la meilleure saison pour un voyage sur les lieux est entre décembre et mars, c’est-à-dire avant et après la période pluvieuse. Par ailleurs, pour faire la visite en toute tranquillité, il vaut mieux éviter les hautes saisons touristiques de juillet à août. En ce qui concerne l’hébergement, le voyageur peut envisager de dormir chez l’habitant au lieu de se loger dans une auberge de jeunesse, un hôtel ou une maison d’hôtes. Même si cela implique de s’héberger dans un endroit rustique, le bourlingueur pourra encourager l’économie locale et découvrir le mode de vie des habitants. Pour éviter toute déception, il faut savoir que ce type d’hébergement ne dispose pas d’eau courante, de douche ou d’électricité. Les repas y sont assez simples, entre autres, une soupe, des pommes de terre, etc. De plus, sur le Titicaca, les adeptes de nouvelle technologie ne trouveront pas de connexion internet. À part apprécier toutes les attractions que peut offrir la destination, le visiteur peut aussi faire de la lecture pour passer le temps dans le bateau. Outre cela, il doit aussi apporter une bouteille d’eau pour se désaltérer et des snacks pour les petites faims passagères.

Plan du site